urbre-médiathèque-jj-rousseau, mosson

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Install terminée à la médiathèque Jean-Jacques Rousseau (passer entre Pierres Vives à gauche et Léonard de Vinci à droite, tourner tts à droite sur l'avenue de l'Europe jusqu'au feu et là suivre le panneau qui vous fait prendre la passerelle).

Ça a pris 20 h en tout pour réinstaller URBRE.
Je suis arrivée vendredi matin avec une caisse (voile et fils) et 2 petits cartons (immeubles, usines et cabanes).
Samedi matin, j'ai transbordé une vingtaine de caillasses pour lester. Tirer les drisses, coudre, tendre et plusieurs mètres cubes d'air et de lumière se sont structuré différemment dans l'espace central de la médiathèque.
Accueil du public et du personnel: très favorable. Je: fière. Sourires!

Sur le site du réseau des médiathèques:

https://mediatheque.montpellier-agglo.com/EXPLOITATION/DEFAULT/doc/AGENDA/1806/urbre

 

 

les-sens-de-l'arbre, réseau-des-médiathéques

Sur la page fb du réseau des médiathèque:

https://www.facebook.com/pages/Médiathèques-de-Montpellier-Méditerranée-Métropole/1574081236168962

Sur le site de l'Art dans L'aiR:

http://www.artdanslair.fr/events/edline-urbre/

Sur le site de Culture et Sport Solidaires:

http://www.cultureetsportsolidaires34.fr/Les_Sorties/_Urbre

Sur le site de l'Agglo:

http://www.montpellier-agglo.com/actualite/les-sens-de-l'arbre-dans-le-réseau-des-médiathèques

 

 

 

urbre_eDline_mise_en_tension

Réinstallation. Après les quatre mois d'exposition en plein air, la structure avait souffert au moins une tempête: il a fallu réparer les déchirures de la toile, démonter les Cités pour nettoyer la toile des éclaboussures de terre, des attaques de mousses/ lichens et des feuilles mortes, réparer les quelques Cités qui avaient été déformées. Ensuite il a fallu l'adapter à ce nouveau lieu. En effet, les angulations des axes avaient été calculées précisément pour correspondre à la localisation des hêtres du parc Fenestre. Ici, l'implantation des points de fixations a suivi les contraintes architecturales du bâtiment. C'est différent mais ça fonctionne aussi.

Les architectures de l'arbre et de la médiathèque se répondent plutôt bien. Il y a une sorte d'intégration par les lignes de force et les couleurs. Le granité du revêtement accueille harmonieusement les rocs de garrigue et le blanc fantomatique du voile se tend et prolonge les murs. Les caissonnages du plafond répondent aux cellules de l'arbre, les drisses aux fils noirs qui supportent les éclairages, toutes les lignes en fuseau s'opposent aux perpendiculaires du lieu.

C'est assez dynamique.

urbre_eDline_close_up

Close-up sur les Cités qui sont réinstallées au fur et à mesure que la structure en élasthanne est déployée.

urbre_eDline_lest

Lest

urbre_eDline_plan_large

Et à ce stade, il reste encore à tendre les fils pour le petit côté pylône ou Tour Eiffel.

Musique/ poésie: Hometowns de The Rural Alberta Advantage, Héliopolis de Florent Marchet, Briller dans le noir et Le silence de La Canaille, et un titre de Fauve ( pour un clin de mémoire suisse ).